Quand un pêcheur vous confie qu’il a affronté la tempête, comprenez qu’il sort de chez son banquier.

Quand un pêcheur vous confie qu’il a affronté la tempête, comprenez qu’il sort de chez son banquier.

Quand un pêcheur vous confie qu’il a affronté la tempête, comprenez qu’il sort de chez son banquier.

Economie_11014

602

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

recevez nos meilleurEs citations !

Vous ne recevrez que nos citations. Ni plus, ni moins.