Accueil

La finance, ça peut rendre fou

L’oeuvre d’art et un arrêt du temps.

Il n’a que dans le dictionnaire que réussite vient avant travail

La nature n’est qu’un seul être.

La seule chose que vous ayez absolument besoin de savoir et l’emplacement d’une bibliothèque.

Décider ce que l’on ne doit plus faire est aussi important que de décide quoi faire.

On dirait qu’en ces jours où l’automne décline, le soleil et la pluie ont rouillé la forêt.

Il faut séparer la logique des droits de l’homme de la logique économique.

Le tour de vis budgétaire n’est pas de la rigueur ou de l’austérité, mais du sauve qui peut

Le style n’est pas une danse, c’est une démarche

Quand quelqu’un paye un tableau 3000 Francs, c’et qu’il lui plaît. Quand il le paye 300000 Francs, c’est qu’il plaît aux autres.

La mode, c’est la recherche d’un ridicule nouveau.

Le courage nourrit les guerres, mais c’est la peur qui les fait naître

Le ministère de la culture doit être aussi le ministère de l’économie de la culture

Lorsque souffle le vent du changement, certains construisent des murs, d’autres des moulins à vent.

Pour devenir une entreprise digitale, il faut agir sur la culture d’entreprise.

L’élégance est la seule beauté qui ne se fane jamais.

Commercialement, la culture est pénalisante.

En faisant briller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant.

On ne peut rien enseigner à autrui. On ne peut que l’aider à le découvrir lui-même.

L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs.

C’est toujours un métier hasardeux que la recherche des trésors.

Etre doué pour un art et ne pas pouvoir en vivre, voilà la vrai difficulté.

Je préfère être détesté pour ce que je suis qu’être aimé pour ce que je ne suis pas.

L’innovation est la clef de la prospérité économique.

Est-ce bien de l’art ? (Ben)

Entre hommes d’honneur la complicité est comme l’amitié ; elle demande une longue préparation.

La mode est femme, donc capricieuse.